VOUS AUSSI, DEVENEZ MÉCÈNE DU MUSÉE FABRE !

À L’OCCASION DE L’EXPOSITION LA BEAUTÉ EN PARTAGE, QUI PRÉSENTE LES DIFFÉRENTS MODES D’ACQUISITION D’UNE ŒUVRE, LE MUSÉE FABRE SOUHAITE ACQUÉRIR L’IMPOSSIBLE RENCONTRE, RÉINTERPRÉTATION CONTEMPORAINE, DE L’ARTISTE YAN PEI-MING, DE LA RENCONTRE DE GUSTAVE COURBET, LE CHEF-D’ŒUVRE PAR EXCELLENCE DU MUSÉE MONTPELLIÉRAIN.


Il lance ainsi sa première campagne participative d’appel aux dons pour permettre cette acquisition. Le soutien de ses visiteurs est décisif à l’enrichissement du patrimoine montpelliérain de demain. Grâce à cette action, l’œuvre d’un artiste contemporain de renommée internationale pourra rejoindre les collections du musée Fabre. Un dispositif d’accompagnement aux dons sera proposé à proximité de l’œuvre ainsi que sur une plateforme spécialement dédiée à ce projet.

Né à Shanghai et installé à Dijon depuis 1980, date à laquelle il débute ses études à l’École des Beaux-Arts de la ville, Yan Pei-Ming découvre en 1988, lors d’un séjour à Montpellier, La Rencontre de Gustave Courbet. Aussi appelé Bonjour Monsieur Courbet, ce tableau figure parmi les chefs-d’œuvre du musée Fabre, donné par Alfred Bruyas à la Ville en 1868.

En 2019, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Courbet, Yan Pei-Ming réalise en hommage au maître du réalisme un triptyque intitulé L’Impossible rencontre, s’appuyant sur des photographies de l’artiste et de son mécène Alfred Bruyas, extraites de la documentation du musée Fabre. Au cœur de l’ensemble des trois panneaux, le peintre intègre son autoportrait, affirmant sa position d’artiste, dont il souligne la solitude contemporaine et qu’exacerbe le titre de l’œuvre. À l’instar de Courbet, Yan Pei-Ming relie l’histoire et la représentation du monde à un ancrage intime, où le souvenir accompagne le jaillissement de l’émotion. La peinture de Yan Pei-Ming, d’une grande maîtrise technique, se caractérise par un usage très fréquent du noir et blanc, traité dans une veine expressionniste, exécutée avec force et vigueur. Grand portraitiste, Pei-Ming ne recherche néanmoins pas le réalisme de ses figures, ainsi qu’il l’indique lui-même : « La représentation de la réalité ne m’intéresse pas, car pour moi, il n’y a pas de réalité vraie ou de réalité absolue. A priori, il n’y a pas de mensonge non plus. Avec le portrait, je livre seulement une possibilité, une hypothèse. Mais je crois que la peinture a toujours été un mensonge parfait ».

Un mécénat à la portée de tous

Votre don sera déductible à hauteur de 66% de son montant, dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable. Votre nom sera associé aux supports relatifs à l’œuvre et de nombreuses contreparties vous sont proposées :

Dès 40€, vous recevrez un billet d’entrée pour les collections permanentes du musée Fabre.

Dès 75€, vous recevrez deux billets d’entrée pour les collections permanentes du musée Fabre.

Dès 250€, vous recevrez deux abonnements d’un an.

Dès 300€, vous recevrez deux abonnements d’un an et un billet d’entrée pour les expositions temporaires et la collection permanente.

Dès 1 000€, vous recevrez un exemplaire du guide des collections du musée Fabre, un exemplaire du catalogue d’exposition Bonjour Monsieur Courbet, deux abonnements d’un an et serez convié à une visite prestige menée par la conservatrice en charge des collections modernes et contemporaines.



Devenez vous aussi mécène du musée Fabre

MUSÉE FABRE

39, boulevard Bonne Nouvelle, 34000 Montpellier

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

04 67 14 83 00

www.museefabre.fr