CHICANDIER

UN JOUR SANS FAIM

Révélé par ses vidéos à l’humour populaire diffusées sur les réseaux sociaux, le Stéphanois Laurent Regairaz, 43 ans, fait un malheur avec son nouveau spectacle, « Un jour sans faim ». Trajectoire d’un acteur humoriste qui fait tout sérieusement sans se prendre au sérieux.

Originaire de la région lyonnaise, l’ancien notaire est un homme aux facettes multiples. Humoriste, producteur, auteur et comédien, il est surtout connu sous le nom de Jason Chicandier, un personnage haut en couleur, né sur les réseaux sociaux en 2018. Auteur d’une chronique dans la revue Gueuleton depuis 2020, il autoproduit « L’addiction s’il vous plaît ?! », une émission dans laquelle apparaissent notamment Bruno Solo, Yvan Le Bolloc’h, François-Xavier Demaison, Clara Morgane ou encore Frédéric Beigbeder. Dans son nouveau spectacle, coécrit avec Mathias Cannariato, son ami de toujours, l’humoriste ne s’interdit rien. Pendant plus d’une heure, son personnage s’interroge avec humour et dérision sur la notion de couple, la question des enfants, le rapport à la famille, aux loisirs, à l’argent… Désopilant, lourdingue, misogyne, outrancier, alcoolique… Si, sur le papier, le portrait de ce quadragénaire qui roule en Scénic n’est pas franchement reluisant, il est en revanche terriblement attachant. N’en déplaise aux mauvaises langues, dans la salle, le public rit à gorge déployée. Dans son spectacle rythmé par les interventions de Mathou qui tour à tour joue les personnages qu’il croise dans sa vie, Chicandier impose un style populaire qui fait écho aux plus grands, de Coluche à Bigard en passant par les Nuls ou les Inconnus. Un brin provocateur, c’est drôle et vivant, et ça fait du bien ! Il sera à l’affiche du prochain « Astérix et Obélix, L’Empire du Milieu » de Guillaume Canet, une chose est sûre, on n’a pas fini d’entendre parler de lui.