LES STUDIOS DE VENDARGUES

REPORTAGE

Près de Montpellier, à Vendargues, les 16 000 m² de studios de tournage de France télévisions sont devenus l’une des places fortes du cinéma français.



Inauguré en mars 2018, en périphérie de Montpellier, l’immense bâtiment discrètement estampillé France TV Studio, spécialement créé pour le feuilleton « Un si grand soleil », abrite services administratifs, production, loges des comédiens, habillage, maquillage, coiffure, un espace de stockage et un atelier de menuiserie. Inauguré en novembre 2020, on y fabrique les décors de la série quotidienne mais pas seulement. Ceux des séries « Alex Hugo », « Candice Renoir » ou encore « Plus belle la vie » y voient aussi le jour tout comme les plateaux des locales de France 3. Sans oublier les 2 studios de 1 400 m2 chacun aux décors plus vrais que nature et aux fonds verts impressionnants. Commissariat, bureaux, appartement, couloir de l’hôpital… Tout paraît si réel. Pourtant, tout n’est que pure fiction. Lancé il y a quatre ans, le feuilleton est à l’antenne du lundi au vendredi à 20 h 40 sur France 2, rejoignant la grande famille des quotidiennes filmées dans la région Occitanie, nouvel eldorado de la télévision française. Et les chiffres annuels suffisent à donner le vertige : un budget de fabrication de 40 millions d’euros, 260 jours de tournage étalés sur cinquante-deux semaines, avec à chaque fois une équipe en studio et trois équipes en décors naturels. Techniciens, auteurs, réalisateurs, acteurs, maquilleurs, coiffeurs, costumiers, menuisiers… une grande diversité de métiers y est représentée. Au total, 2 500 personnes collaborent, techniciens, comédiens et figurants confondus.

Extraordinaire outil de production à la pointe de la technologie, si les studios étaient jusqu’ici en partie dédiés à la production de la série, ils s’ouvriront dès la fin de l’année 2021 - grâce à de nouveaux aménagements - à la fabrication d’autres œuvres audiovisuelles. Le site accueillera prochainement deux nouveaux studios qui intégreront un studio virtuel, la post-production, des locaux de décoration, une cantine et un atelier de peinture. Ils permettront à la fois de produire de nouvelles séries pour le groupe France Télévisions comme « Les Pennac », avec Christian Rauth et Julie-Anne Roth, dont le pilote sera diffusé prochainement sur France 3, ou « Mémoire trouble » avec Pierre Arditi. Mais aussi des coproductions internationales comme « Sophie Cross » avec Alexia Barlier, Thomas Jouannet, Cyril Lecomte… Sans oublier des projets externes, comme le long métrage « Tu ne tueras plus » produit par Firelight et réalisé par Cécilia Rouaud. De quoi nouer de nouveaux partenariats avec des productions externes et développer des projets ambitieux de création audiovisuelle et cinématographique.