top of page

CAMILLE GENAU

AUDACIEUSE



Dans le paysage télévisuel, le nom de Camille Genau retentit avec une grâce particulière. Avec une élégance toute discrète, la jeune actrice de 26 ans a su conquérir le coeur du public français avec son rôle de Sara dans la série à succès Demain nous appartient. À la fois fragile et indomptable, elle incarne la complexité de la jeunesse actuelle avec une profondeur saisissante. En nous ouvrant les portes de son univers, Camille Genau nous rappelle pourquoi elle est la comète montante à suivre.

Née dans une petite ville d’Île-de-France, Camille a longtemps été tiraillée entre une timidité maladive et une passion dévorante pour le théâtre. « Depuis le collège, j’avais très envie de faire du théâtre, mais je redoutais le spectacle de fin d’année. J’étais trop timide, » nous confie-t-elle. Il lui faudra attendre le lycée pour se lancer. « J’ai pris des cours pendant un an dès la seconde puis mes parents m’ont offert deux années de classe ado au cours Florent. Après le bac, j’ai pensé qu’il me fallait un bagage, alors je me suis lancée dans un BTS en communication en alternance où j’ai été attachée de presse. » Mais la toute jeune femme abandonne pas pour autant son rêve. « En parallèle, je passe des castings… beaucoup beaucoup de castings. Je suis refusée tout le temps. C’est frustrant. Mais je suis dans une sorte de déni positif. Je me dis “ ça marchera à un moment ”. »


Camille Genau
Camille Genau


Le destin frappe à sa porte sous les projecteurs de TF1 en 2017. « Je ne connaissais rien d’autre que la région parisienne. J’aurais été incapable de placer Sète sur une carte ! » s’amuse-t-elle. « Je ne connaissais pas grand chose au métier non plus. C’est amusant parce que je crois que je suis plus stressée maintenant que je ne l’étais au début. Je me rappelle le premier jour de tournage. Je suis arrivée en touriste. Je ne voyais pas cela comme un travail, c’était ce que j’avais toujours voulu faire. Le stress est arrivé après, quand j’ai commencé avec les premières diffusions, le rythme de travail qui s’est intensifié, le long terme. » Ce qui fait la force de Camille, au-delà de son talent indéniable, c’est sa connexion authentique à son personnage de Sara. Un rôle qui présente l’évolution d’une vie, de lycéenne à policière . « Ils sont rares les projets où tu peux suivre un personnage sur une telle durée. Nous n’avons pas la même vie mais nous avons évolué ensemble. » À Sète, où se déroule le tournage de la série, elle a trouvé une nouvelle maison. « J’adore la région et cette ville. J’ai appris à aimer son

authenticité. C’est vraiment une petite île, un petit village, tout le monde se connaît. On ne l’appelle pas l’île singulière par hasard », sourit-elle. Installée dans son rôle, Camille ne perd pas de vue ses rêves. « Je n’ai pas d’autres projets pour le moment, j’ai la chance de tourner beaucoup. Mais j’ai beaucoup d’envies. J’aimerais faire du cinéma. Explorer d’autres registres. » Cette grande fan de cinéma français, de Lou de Laâge et d’Emmanuelle Bercot, est devenue une voix de sa génération. Une voix qui ne crie pas mais qui se fait entendre, avec sincérité et audace.





Commentaires


bottom of page