CATHERINE DAVYDZENKA

L’ENVOL

ÉBLOUISSANTE DANS LA SÉRIE “ICI TOUT COMMENCE”, SON PREMIER GRAND RÔLE À LA TÉLÉVISION, LA COMÉDIENNE DE 23 ANS BOUSCULE LES CODES ET MULTIPLIE LES PROJETS. 2022 SERAIT-ELLE L’ANNÉE DE L’ENVOL ? ACTRICE, MANNEQUIN, CHANTEUSE, AUTEURE ET PEINTRE… RENCONTRE AVEC UNE VIRTUOSE REMPLIE DE PROMESSES.

Ceux qui suivent la quotidienne diffusée sur TF1 connaissent l’intelligence de son jeu. C’est en 2020 qu’elle décroche le rôle d’Hortense Rochemont, un personnage solaire qui la propulse sous les feux des projecteurs. Talentueuse et volontaire, elle doit ce début de réussite à une détermination sans faille. D’origine biélorusse par ses deux parents, Catherine naît à Paris à la fin des années 90. Elle développe très tôt un goût aiguisé pour l’art du spectacle, nourrie par l’imagination sans borne d’un père attentionné. Danse, théâtre, comédie musicale, la petite fille s’exerce avec talent dans ces différentes disciplines. À 12 ans, alors qu’elle suit un stage de cinéma, elle se fait remarquer par Matthieu Gautier, alors tout jeune réalisateur. Il lui offrira plusieurs rôles dans ses courts métrages, mais également sa web série « Les raclures » où elle incarnera le personnage d’Olga. À quelques pas de sa carrière cinématographique, Catherine travaille comme modèle pour des maisons prestigieuses comme Yves Saint-Laurent ou Franck Provost. Victime d’un très grave accident à seulement 15 ans, elle est contrainte d’abandonner la danse et se consacre alors entièrement à la comédie. Après un court passage de deux ans en faculté de médecine, elle décide de se consacrer corps et âme à son rêve. Débute alors une longue série de castings souvent gagnants. Elle apparaît notamment dans « Mon bébé » de Lisa Azuelos. Mais aussi dans la saison 5 du “Bureau des Légendes” où elle détient un rôle anglais interprété avec l’accent russe. L’accélération est soudaine. Mais n’entraîne aucune sortie de route, bien au contraire. C’est au fil de ces expériences que se construit celle qui aujourd’hui se déploie avec autant de puissance. Pour autant, pas question de mettre de côté ses autres passions. Celle qui s’apprête à dévoiler son tout premier EP de 4 titres intitulé « Juste » vient aussi d’achever son premier livre, Bile Noire, un recueil de poésie philosophique qui sera publié dans le courant de l’année. Elle ne cache pas non plus son enthousiasme de présenter une exposition consacrée à son travail de peinture. On ne prend pas de risque à parier que cette année sera décisive pour elle. Si Catherine est une artiste accomplie, elle est aussi une jeune femme aux convictions marquées et aux engagements affirmés. Notamment contre la maltraitance des enfants et le harcèlement scolaire. Curieuse et lumineuse, sa vitalité impressionne.