KEVIN LEVY

COCU

Avec son nouveau spectacle d’humour, le Parisien de 34 ans fait un malheur sur scène. Chanteur, compositeur, comédien, danseur, auteur, humoriste, Kevin Levy affiche un parcours déjà très riche. Pourtant, rien ne destine celui qui se rêve numéro un mondial de tennis au monde du spectacle. S’il est bon élève, Kevin met le bazar. « Les profs m’adoraient mais je faisais le con tout le temps, je trouvais les gens trop sérieux. » Dans l’intimité, l’adolescent chante, et plutôt bien. Alors à seize ans, il intègre l’Académie Internationale de Comédie Musicale. « De 8h à 20h on enchaînait danse, barre au sol, chant, partition, piano, guitare, théâtre. C’était dur mais j’étais passionné. » Diplôme en poche, il commence une carrière de comédien-chanteur. Il est engagé sur la comédie musicale Le Livre de la Jungle pour une tournée mondiale de deux ans. S’ensuivront une dizaine d’autres, d’Un violon sur le toit à La revanche d’une blonde en passant par Le journal d’Anne Frank. À 22 ans, il écrit Faut pas pousser. « On est allés voir TF1, France 2, France 3 et tous ont répondu “on ne va pas diffuser un programme court qui se passe dans les toilettes à 18h50” ». L’Énorme TV accepte. Kevin se découvre un certain talent pour l’humour. « Faire rire les gens me fait du bien » confiet-il. Il fait ses premiers pas au cinéma dans le film de Jean Becker Bon rétablissement !. En 2014, il donne vie, avec son ami Tom Leeb, au spectacle Kevin & Tom. Ils jouent à Paris, en tournée, en Belgique et en Suisse, et remportent un vif succès. « On était dans un humour absurde, décalé avec beaucoup de jeux de mots. Mais aussi du chant, de la danse et de la musique. On s’est éclatés. La scène, c’est le seul endroit où tu ne peux pas mentir ». Après sept ans en duo, Kevin se lance en solo et écrit Cocu, un seul en scène humoristique où il raconte l’histoire d’un homme de 34 ans, en couple depuis neuf ans, qui apprend qu’il est cocu. Un sujet assez universel. « Dans sa vie, plus rien ne va. Il devient un énorme loser et va essayer de comprendre pourquoi. » Une adaptation au cinéma ? Nous, nous ne dirions pas non. En tournée dans toute la France, rendez-vous le 22 octobre à la salle Devézou à Montferrier pour le voir dans la région.